Texte à méditer :  

LE SITE DE LETTRES DU CIV

 

    c


A savoir...

Fermer EAF 2017

Fermer Ecrire pour la planète

Fermer FLE

Fermer FLS

Fermer Lectures conseillées

Fermer Les parcours d'oeuvres intégrales

Fermer Petite bibliothèque personnelle (hors grands classiques)

Fermer Remerciements

Fermer Ressources numériques

Productions d'élèves

Fermer Aventures fabuleuses de la Méditerranée

Fermer Chevaliers dans la bataille

Fermer Chevaliers et dragons

Fermer Contes de la rue Mistral

Fermer Contes à dormir debout

Fermer Copies d'élèves (2005/2006)

Fermer Copies d'élèves (2006/2007)

Fermer Copies d'élèves (2007/2008)

Fermer Copies d'élèves 2008/2009

Fermer Copies d'élèves 2009/2010

Fermer Copies d'élèves 2010/2011

Fermer Copies d'élèves 2011/2012

Fermer Copies d'élèves 2012/2013

Fermer Copies d'élèves 2013/2014

Fermer Copies d'élèves 2014/2015

Fermer Copies d'élèves 2015/2016

Fermer Copies d'élèves 2016/2017

Fermer Copies d'élèves 2017/2018

Fermer Histoires d'Ulysse

Fermer Incipit (classe de 3ème)

Fermer Préparation (2006/2007)

Fermer Préparations (2007/2008)

Fermer Préparations 2008/2009

Fermer Préparations 2009/2010.

Fermer Préparations 2010/2011

Fermer Préparations 2011/2012

Fermer Préparations 2012/2013

Webmaster - Infos
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Retour

retour.gif

Copies d'élèves 2012/2013 - 1ère FLS : dissertation du 21.11
 Dissertation du 21.11.2012.
 
Sujet : Selon vous, à quoi tient davantage le pouvoir des fables : au récit ou à la morale? Vous appuierez votre réflexion sur des exemples précis tirés du corpus ci-dessous et des textes étudiés en cours.
 
 
 
Corpus :
·         Le chêne et le roseau, La Fontaine, livre I, fable 22
·         Le villageois et le serpent, La Fontaine, livre VI, fable 13
·         Le pouvoir de fables, La Fontaine, livre VIII, fable 4
 
 
      La fable est un genre tres ancien, au début qui était représenté par des oeuvres d'Esope et de Phèdre et qui est devenue très populaire en Europe grâce a La Fontaine . C”est une oeuvre courte qui contient un récit et une morale. Et donc en quoi tient davantage le pouvoir des fables: au récit ou a la morale? Autrement dit, c'est le récit ou la morale qui a plus d'importance dans une fable. On peut dire que ces sont touts les deux le récit et la morale qui tiennent un grand sens.

 
     Dans une fable le récit est une partie tres importante. Premierement, parce que le récit raconte une petite histoire et rend la fable plus interessante. Si elle ne contiénte que une morale, personne ne lira pas des fables et ils ne sont pas devenues populaires. Par éxemple dans une fable de La Fontaine “Les deux Coqs” l'auteur raconte une histoire des deux coqs qui ont eu un conflict a cause d'une poule. Et il compare ce conflict avec la guerre de Troi en utilisant un registre bourlesque. Puis il raconte une histoire d'un vaincu et d'un vaincuer et comment la Fortune a changé leurs places, le vaincu est devenu un vaincuer, donc la situation s'est invercée. Il y a une autre fable de La Fontaine “Le villageois et le serpent” dans la quelle l'auteur raconte comment un villageois charitable a sauvé un serpent mais, car le serpent était ingrat, le manant l'a tué. Ces histoires sont interessantes et droles, ils interessent le lecteur voila pourquoi le récit est important.
     Deuxiemement le récit fait réflechir le lecteur. Si on lui donne directement une morale, il ne comprendra pas tout le sens d'une morale. Le récit illustre cette morale et percuade le lecteur dans la verite d'une morale. On voit cela dans une fable de La Fontaine “Les animaux malade de la peste” La morale de cette fable est ce que la justice peut vous blamer differenment, ca depend de votre classe sosial, si vous étes noble ou non. Et le recit d'une fable prouve cette morale. Il y avait une grande malheure pour les animaux – la peste. Et pour l'arreter leur roi a decidé de trouver un coupable de cette malheure. Le roi s'est avoue ces defauts et il a demande les animaux de faire la meme chose. Mais comme il etait le roi ces courtisans l'ont defendu. Et apres touts les animaux nobles ont defendu des autres nobles, et comme ca personne n'était pas coupable sauf une seule brebis, parce que il n'y avait personne pour la defendre. Comme ca le récit prouve une morale de la fable voila pourquoi le récit est si importante.
    Enfin le récit contiént aussi une morale, elle est cachee dans une fable. Le lecteur comprend lui meme ces morales en lisant une histoire. On peut voir cela dans une fable de La Fontaine «Le vieillard et 3 jeunes hommes».Il n’y a pas d’une morale precise faite par l’auteur, qui s’adresse au lecteur. L’auteur éxprime son opinion par des mots d’un vieillard. Et apres le narrateur prouve que ce vieillard était juste. Nous avons aussi une morale caché dans un récit dans une fable de «La Fontaine Le chene et le roseau». Il n’y a pas d’une morale qui est adresse au lecteur, on comprend le sens d’une fable si on lit une histoire. L’auteur veut dire que ce ne sont pas toujour des qualites phisiques qui nous aident a gagner ou a survivre. Parfois la chose plus grave c’est la fortune. Voila pourquoi le récit est si important dans une fable.
 

    On voit que le récit est une partie tres importante d’une fable  mais la morale est une chose beaucoup plus grave. La morale est une partie d’une fable qui est située au debut, au milieu ou a la fin et elle est composée par quelques vers. Et elle est plus importante que le recit. Premierement parce que dans cette partie l’auteur s’adresse directement au lecteur pour lui donner quelque conseil. L’auteur veut apprendre le lecteur quelque chose. C’est le premier but d’une fable. Par éxemple dans une fable «Les deux coqs» l’auteur veut dire au lecteur qu’il ne faut pas etre fiert de la victoire, il faut etre attentif parce que la fortune peut s’opposer contre vous. Voila pourquoi la morale est tres importante dans une fable.
    Deuxiemement l’auteur écrit le récit dans une fable que pour prouver et pour illustrer sa molale. Par éxemple dans une fable « Les Animaux malade de la Peste » de La Fontaine l’auteur a inventé une histore pour prouver sa morale, que la justice peut vous blamer differentement, ca depend de votre classe sociale. Et le récit de cette fable prouve bien cette morale. La meme chose on voit dans une fable « Le villageois et le serpent ».L’histoire de cette fable prouve la morale qu’il ne faut pas etre charitable aves tous. Il éxiste des gens ingrats, il faut faire attention avec eux
 

    Donc on voit que la morale est une partie d’une fable plus importante que le récit. Mais le récit porte aussi un grand sens dans une fable et pour bien comprendre l’idée il faut comprendre tous les parties.
    Une fable est un genre du classicisme. Et le plus grand fabuliste du européen était La Fontaine. Il a modifie le genre d’une fable, il a donné le plus grande importance au récit dans une fable et il a parlé des ses sentiments. C’était une nouvelle caractéristique des fables, et peut être cette innovation a approché l’époque du romantisme. 

Date de création : 06/01/2013 @ 17:09
Dernière modification : 06/01/2013 @ 17:09
Catégorie : Copies d'élèves 2012/2013
Page lue 1009 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^