Texte à méditer :  

LE SITE DE LETTRES DU CIV

 

    c


A savoir...

Fermer EAF 2017

Fermer Ecrire pour la planète

Fermer FLE

Fermer FLS

Fermer Lectures conseillées

Fermer Les parcours d'oeuvres intégrales

Fermer Petite bibliothèque personnelle (hors grands classiques)

Fermer Remerciements

Fermer Ressources numériques

Productions d'élèves

Fermer Aventures fabuleuses de la Méditerranée

Fermer Chevaliers dans la bataille

Fermer Chevaliers et dragons

Fermer Contes de la rue Mistral

Fermer Contes à dormir debout

Fermer Copies d'élèves (2005/2006)

Fermer Copies d'élèves (2006/2007)

Fermer Copies d'élèves (2007/2008)

Fermer Copies d'élèves 2008/2009

Fermer Copies d'élèves 2009/2010

Fermer Copies d'élèves 2010/2011

Fermer Copies d'élèves 2011/2012

Fermer Copies d'élèves 2012/2013

Fermer Copies d'élèves 2013/2014

Fermer Copies d'élèves 2014/2015

Fermer Copies d'élèves 2015/2016

Fermer Copies d'élèves 2016/2017

Fermer Copies d'élèves 2017/2018

Fermer Histoires d'Ulysse

Fermer Incipit (classe de 3ème)

Fermer Préparation (2006/2007)

Fermer Préparations (2007/2008)

Fermer Préparations 2008/2009

Fermer Préparations 2009/2010.

Fermer Préparations 2010/2011

Fermer Préparations 2011/2012

Fermer Préparations 2012/2013

Webmaster - Infos
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Retour

retour.gif

Copies d'élèves 2013/2014 - Dissertation 2nde 7

2nde 7

 

Sujet : de multiples oeuvres artistiques rencontrent un vif succès alors qu'elles s'appliquent à explorer des histoires d'amour vouées à la souffrance ou à l'échec. Selon vous, comment peut s'expliquer ce goût des lecteurs et des spectateurs pour des fictions dont les héros, inlassablement, souffrent d'aimer?

 

Devoir de Madeleine d'A. : 

 

              De tout temps, les artistes ont explorés dans leurs œuvres le thème de l’amour. Celui de l’amour qui fait souffrir, de la passion, se retrouve dans les trois genres littéraires comme au cinéma. Mais comment peux s’expliquer ce goût des lecteurs et des spectateurs pour des fictions dont les héros, inlassablement, souffrent d’aimer ? En d’autres termes, qu’est-ce qui cause une attirance pour les passions amoureuses chez les lecteurs ou le spectateur ? Tout d’abord, les émotions dépeintes dans ces histoires peuvent provoquer un goût pour celles-ci, en second lieu, ces amours malheureux peuvent être refléter sur la propre vie du lecteur et ainsi l’attirer.

 

              Dans un premier temps, on observe que le goût des lecteurs et des spectateurs pour des fictions dont les héros souffrent d’aimer peut s’expliquer par les émotions décrites ou jouées.

             Celles-ci peuvent être tellement intenses qu’elles, parfois, provoquent chez le lecteur ou le spectateur la catharsis et le purgent lui-même de ses émotions ce qui peut être libérateur et donc attirant. Dans l’acte II de Britannicus de Racine, la confrontation entre les deux amants vas certainement résulter en la mort de l’un des deux. Les émotions sur scène libèrent le spectateur par leur intensité et leur force. On peut retrouver ce phénomène dans le temps d’un automne (a walk to remember) de l’auteur américain Nicholas Sparks. Ici, c’est l’histoire d’amour entre une jeune fille mortellement malade et un jeune homme qui est dramatique. En effet, l’amour entre les deux jeunes gens monte en puissance pour atteindre son apogée lors du décès de la jeune fille et vider le lecteur de ses propres émotions. On trouve un autre exemple de catharsis libératrice dans Roméo et Juliette, où un amour intense interdit finit tragiquement. La catharsis, en libérant le lecteur ou le spectateur de ses propres émotions, est donc un attribut attirant dans les histoires d’amour malheureux.

              Ensuite, si ces émotions ne libèrent pas forcément le lecteur par la catharsis, elles peuvent l’emporter dans un autre univers. Par exemple, dans le colonel Chabert de Balzac, si l’amour du héros éponyme pour sa femme le fait souffrir, ce n’est pas l’objet principal de l’histoire, les descriptions l’entourant et l’univers étranger aux lecteurs d’aujourd’hui, permettent à celui-ci d’être transporté dans un univers différent du sien. Les émotions le font donc rêver et l’attire. On retrouve beaucoup cela en poésie où, pour certaines personnes, l’émotion permet le rêve mais par forcément la catharsis comme dans « le lac », méditations poétiques, de Lamartine où les figures de style permettent au lecteur de s’envoler dans un autre univers et l’attire. Les émotions liées à l’amour malheureux peuvent donc, dans certains cas, envoyer le lecteur dans un autre univers, le faire rêver et donc l’attirer.

 

 

 

              Si les émotions d’une histoire d’amour tragique peuvent faire s’échapper le lecteur et le purger de ses propres émotions, on peut y trouver aussi le moyens d’appliquer ses histoires sur sa propre vie et y prendre donc goût.

            Tout d’abord, la souffrance est une émotion réaliste que l’on ne retrouve pas forcément dans les histoires d’amours heureuses et irréelles, et qui rappelle donc parfois au lecteur une réalité qui pourrait être la sienne. Dans le film the other women il est question d’un couple qui souffre énormément de la mort subite de leur enfant et finit par divorcer. Ces deux thématiques, la mort et le divorce, sont réalistes et récurrentes dans la vie et pourrait être présente dans la réalité du téléspectateur. Il peut donc être attiré pas un amour malheureux car cela lui permet de s’identifier aux personnages. Un autre exemple d’identification à un amour malheureux est le rouge et le noir de Stendhal. En effet, l’amour entre julien et Mme de Rénal est impossible pour des raisons réalistes comme le mariage, l’ambition et la différence sociale. Ces raisons peuvent être toujours d’actualité aujourd’hui et le lecteur peut donc facilement s’identifier aux personnages et apprécier la passion malheureuse.

             Ensuite, les histoires d’amour malheureuses ou vouées à l’échec peuvent amener le lecteur qui vit une histoire similaire à prendre exemple sur les personnages et leurs façons de gérer la situation ou pas. Par exemple, si un lecteur lit un livre tel que Roméo et Juliette de Shakespeare et est, imaginons, un musulmans amoureux d’une chrétienne dont la famille n’accepte pas cet amour, il peut prendre un contre-exemple de Roméo et ne pas se suicider et trouver un moyen plus pacifique de résoudre son problème. On peut imaginer une situation similaire avec La dernière chanson de Nicholas Sparks. Dans ce roman, un mensonge cause la fin d’un amour. Or cette situation se retrouve malheureusement très souvent dans la réalité et de nombreux lecteurs pourraient prendre exemple sur le pardon que Ronnie accepte de donner à William. Les histoires d’amour malheureuses permettent donc aux lecteurs de s’identifier et de prendre exemple sur les personnages.

 

 

         Pour conclure, on peut dire que le goût des lecteurs et des spectateurs pour les amours tragiques à plusieurs causes. L’échappatoire et le rêve en est une, et l’identification et la source d’exemple en est une autre. Mais si les lecteurs et spectateurs apprécient ce type d’histoire, ils aiment aussi celles qui sont heureuses et provoquent réconfort et rêve.

 

Madeleine d'A., mai 2014.


Date de création : 09/06/2014 @ 16:54
Dernière modification : 09/06/2014 @ 16:54
Catégorie : Copies d'élèves 2013/2014
Page lue 706 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^