Texte à méditer :  

LE SITE DE LETTRES DU CIV

 

    c


A savoir...

Fermer Lectures conseillées

Fermer Les parcours d'œuvres intégrales

Fermer Petite bibliothèque personnelle (hors grands classiques)

Fermer Remerciements

Fermer Ressources numériques

Productions d'élèves

Fermer Aventures fabuleuses de la Méditerranée

Fermer Chevaliers dans la bataille

Fermer Chevaliers et dragons

Fermer Contes de la rue Mistral

Fermer Contes à dormir debout

Fermer Copies d'élèves (2005/2006)

Fermer Copies d'élèves (2006/2007)

Fermer Copies d'élèves (2007/2008)

Fermer Copies d'élèves 2008/2009

Fermer Copies d'élèves 2009/2010

Fermer Copies d'élèves 2010/2011

Fermer Copies d'élèves 2011/2012

Fermer Copies d'élèves 2012/2013

Fermer Copies d'élèves 2013/2014

Fermer Copies d'élèves 2014/2015

Fermer Copies d'élèves 2015/2016

Fermer Copies d'élèves 2016/2017

Fermer Copies d'élèves 2017/2018

Fermer Copies d'élèves 2018/2019

Fermer Histoires d'Ulysse

Fermer Incipit (classe de 3ème)

Fermer Préparation (2006/2007)

Fermer Préparations (2007/2008)

Fermer Préparations 2008/2009

Fermer Préparations 2009/2010.

Fermer Préparations 2010/2011

Fermer Préparations 2011/2012

Fermer Préparations 2012/2013

Webmaster - Infos
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Retour

retour.gif

Copies d'élèves 2018/2019 - Introduction rédigée 2nde 9

2nde 5

Séquence n°1 :

 

Comment lire un incipit?

 

Groupement de textes n°1 : Les débuts de roman.

 

Objet d'étude : Le roman et la nouvelle au XIXème siècle : Réalisme et Naturalisme.

 

 

Problématique : En quoi l'incipit est-il un moment de rencontre privilégié avec l'oeuvre?

 

Texte n°3 : incipit d' Aurélien, de Louis ARAGON (1944).

 

 

Aurélien tombe amoureux de Bérénice Morel qui, de sa province, est venue passer quelques jours à Paris. Puis les circonstances de la vie éloignent les deux personnages : leur amour ne cesse pas, mais il ne peut pas non plus vraiment exister. En 1940, mobilisé, Aurélien retrouve Bérénice, qui a changé. Mais quelques heures plus tard, elle est tuée par les Allemands, en voiture.

                Voici les premières lignes du roman :

 

La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide. Elle lui déplut, enfin. Il n'aima pas comment elle était habillée. Une étoffe qu'il n'aurait pas choisie. Il avait des idées sur les étoffes. Une étoffe qu'il avait vue sur plusieurs femmes. Cela lui fit mal augurer de celle-ci qui portait un nom de princesse d'Orient sans avoir l'air de se considérer dans l'obligation d'avoir du goût. Ses cheveux étaient ternes ce jour-là, mal tenus. Les cheveux coupés, ça demande des soins constants. Aurélien n'aurait pas pu dire si elle était blonde ou brune. Il l'avait mal regardée. Il lui en demeurait une impression vague, générale, d'ennui et d'irritation. Il se demanda même pourquoi. C'était disproportionné. Plutôt petite, pâle, je crois… Qu'elle se fût appelée Jeanne ou Marie, il n'y aurait pas repensé, après coup. Mais Bérénice. Drôle de superstition. Voilà bien ce qui l'irritait.
Il y avait un vers de Racine que ça lui remettait dans la tête, un vers qui l'avait hanté pendant la guerre, dans les tranchées, et plus tard démobilisé. Un vers qu'il ne trouvait même pas un beau vers, ou enfin dont la beauté lui semblait douteuse, inexplicable, mais qui l'avait obsédé, qui l'obsédait encore :

Je demeurai longtemps errant dans Césarée…

En général, les vers, lui… Mais celui-ci lui revenait et revenait. Pourquoi ? c'est ce qu'il ne s'expliquait pas. Tout à fait indépendamment de l'histoire de Bérénice…l'autre, la vraie… D'ailleurs il ne se rappelait que dans ses grandes lignes cette romance, cette scie. Brune alors, la Bérénice de la tragédie. Césarée, c'est du côté d'Antioche, de Beyrouth. Territoire sous mandat. Assez moricaude, même, des bracelets en veux-tu en voilà, et des tas de chichis, de voiles. Césarée… un beau nom pour une ville. Ou pour une femme. Un beau nom en tout cas. Césarée… Je demeurai longtemps … je deviens gâteux. Impossible de se souvenir : comment s'appelait-il, le type qui disait ça, une espèce de grand bougre ravagé, mélancolique, flemmard, avec des yeux de charbon, la malaria… qui avait attendu pour se déclarer que Bérénice fût sur le point de se mettre en ménage, à Rome, avec un bellâtre potelé, ayant l'air d'un marchand de tissus qui fait l'article, à la manière dont il portait la toge. Tite. Sans rire. Tite.


 

Introduction et conclusion de la lecture analytique l'incipit d'Aurélien de Louis Aragon

 

Devoir de Léa C. :

L'introduction :

             La littérature française du xxe siècle s'inscrit dans un siècle tumultueux marqué par deux guerres mondiales, par l'expérience des totalitarismes fascistes et communistes et par une décolonisation difficile. Ce siècle a donné naissance a de nombreux mouvements littéraires dont le surréalisme, mouvement littéraire et artistique né après la Première guerre et qui croit à la toute-puissance du rêve et, d'après son nom, à ce qui est « au-dessus du réalisme ». Il rassemble de  nombreux auteurs dont Louis Aragon, écrivain, romancier et poète français né en 1897. Il devint l’un des principaux créateurs du mouvement surréaliste. Sa poésie est inspirée par l’amour qu’il voue à son épouse. Aurélien est son quatrième roman du cycle du Monde réel. Il y décrit le sentiment de l’absolu, dans la longue rêverie sentimentale d’Aurélien, l’un des sommets romanesques de son œuvre. L'incipit d'Aurélien, publié en 1944, est la remémoration de la première rencontre entre Bérénice et Aurélien. La première fois qu'Aurélien la vit il la trouva laide, mal habillée et insignifiante. Il n'aurait pas repensé à elle si son prénom ne lui avait pas rappelé un vers de la pièce Bérénice de Racine. Cette œuvre raconte l'amour impossible entre Titus un empereur romain et la reine Bérénice. Cet incipit est original car il bouleverse les codes romanesques traditionnels et remet en cause le style du roman traditionnel en ne répondant pas aux attentes habituelles.

 

La conclusion

               L'incipit d'Aurélien remet en cause les codes romanesques traditionnels en n'informant point le lecteur sur les questions quand, où et qui. L'incipit traditionnel est le moment où le lecteur a besoin d'être pris en charge et d'être renseigné par le narrateur or dans cet incipit le lecteur est très peu renseigné et le narrateur reste très flou et vague. A la suite d'un incipit déceptif, le lecteur sera tout de même transporté tout au long du roman jusqu'à ce que le hasard réunisse les deux personnages pendant la seconde guerre mondiale. Lui, marié et père de deux enfants, travaille dans l’usine de son beau-frère. Elle, Bérénice, s’est engagée politiquement. Un soir, ils font une promenade en voiture. Leur véhicule est mitraillé par l'armée allemande. Bérénice, touchée, meurt contre l'épaule d'Aurélien.

 

Léa C., 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir de Mélanie C. :

Introduction :

 

        En 1920, en réaction à l'extrême violence de la Grande Guerre, naît le surréalisme créé par André Breton .Ce mouvement rejette le rationalisme, il est fondé sur le rêve, l'imagination et l'étonnement. Il se veut également un art de vivre. Aragon est un auteur surréaliste, il a contribué à la renommée du groupe . Son inspiration et son style ont évolué en fonction de l'histoire passant de l'imagination du surréalisme à une plume réaliste témoignant de la société, de la guerre. Aragon est aussi un militant communiste. Aurélien est le quatrième roman du cycle du monde réel. L'ensemble est une fresque sociale des années 1889 à 1940. Ce roman est tourné vers l'amour. L'incipit d'Aurélien, publié en 1944, décrit la rencontre entre le jeune lieutenant rentré du front et Bérénice, provinciale en visite à Paris. Il n'y a pas de coup de foudre. C'est même le contraire, Aurélien trouve Bérénice laide. Mais il est quand même troublé par cette jeune femme et il se souvient d'un vers de Racine issu de la pièce Bérénice. On peut y voir la remise en cause des codes romanesques traditionnels et stylistiques.

 

Conclusion :

 

      En conclusion, ce texte appartient au courant littéraire du surréalisme. Nous pouvons le constater grâce à son style d'écriture. L'incipit ne donne aucun détail spatio-temporels et commence même avec un début paradoxal. Comme les auteurs du surréalisme, Aragon rejette donc les règles traditionnelles d'écriture ; les thèmes favoris de ce mouvement artistique du XXème sont le rêve , l amour , la femme , le hasard et la folie .

 

Mélanie C., 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir d’Eglantine D. :

Introduction :

 

                Le XXème siècle fut marqué par de nombreuses guerres dévastatrices dont les deux guerres mondiales et de nombreuses avancées technologiques comme l’invention du premier ordinateur. C’est au début de ce siècle que l’on voit apparaître le Surréalisme, un mouvement intellectuel, artistique et culturel utilisant les forces psychiques (rêve, automatisme, inconscient) sans le contrôle de la raison. Il est caractérisé par une écriture qui laisse paraître le réel fonctionnement de la pensée. Louis Aragon a été l’un des chef de file de ce mouvement venu après le dadaïsme dont il a aussi fait partie. Aurélien, le quatrième roman de son cycle Le monde réel et son plus grand succès, est publié en 1944. Son incipit nous présente Aurélien qui décrit Bérénice de façon pessimiste en nous montrant le fil de ces pensées. Aurélien tombera tout de même amoureux de Bérénice tout au long du roman. Cet incipit atypique, pour l’époque, cherche à surprendre le lecteur à travers la remise en cause des codes romanesques traditionnels et une remise en cause stylistique.

 

Conclusion :

 

                L’incipit d’Aurélien de Louis Aragon diffère d’un incipit traditionnel attendu par le lecteur. Il ne présente pas précisément le lieu, l’époque et les personnages. L’auteur remet donc en cause les codes romanesques traditionnels et ajoute une remise en cause stylistique. Il correspond, en revanche, bien au mouvement surréaliste car on remarque une focalisation interne qui laisse voir au lecteur le fonctionnement de la pensée du personnage principal Aurélien à travers son portrait dévalorisant de Bérénice. Aragon n’est pas le seul à remettre en cause ces codes, il a fréquenté André Breton, qui lui a écrit le Manifeste du Surréalisme en 1924, et Paul Eluard, un poète français qui a lui aussi été un des fondateurs du Surréalisme.

 

Eglantine D., 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir de Tanguy N. :

Introduction:

          Le XXème siècle voit deux grandes guerres se succéder, la Première Guerre Mondiale, guerre de positionnement, elle oppose la Triple Entente et les Empires centraux. Elle est suivie de la Seconde Guerre Mondiale, guerre très meurtrière, la France se fait envahir par l'Allemagne et une résistance s'y installe contre l'occupant et contre le régime de Vichy. Un mouvement, regroupant la littérature et d'autres formes d'art, comme la peinture, voit le jour, le surréalisme qui a pour but de se libérer de toute logique, contrainte et de tout raisonnement en utilisant les forces. Louis ARAGON est un des fondateurs de ce mouvement, juste avant de faire partie du communisme. C'est principale poèsie sont tournées vers sa femme, Elsa Triolet. L'incipit d'Aurélien, publié en 1944, est un anti coup de foudre, entre Aurélin et Bérénice, tout deux n'étant pas décrit par le narrateur qui ne précise ni le lieu, ni la date. Par ca choix, une remise en cause des codes romenesques traditionnels et stylistiques est faite.

 

Conclusion:

          L'incipit d'Aurélien de Louis ARAGON ne respecte pas sa principale fonction qui est de prendre en charge le lecteur en précisant l'époque, le lieu et décrivant le personnage principal. Par ce choix il remet en cause les codes romanesques traditionnels et stylistiques suivis par ses prédécesseurs. Ce qui est caractéristique du mouvement littéraire du surréalisme, auquel appartient l'auteur, qui permet de se libérer de toute contrainte et de toute logique. Par la suite Aurélien tombera amoureux de Bérénice et sera mobilisé pendant le Seconde Guerre Mondiale ...

 

Tanguy N. 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir de Nour T. :

 

L'introduction.

               

                Le XXème siècle est un siècle considéré comme l'un des plus violents et tumultueux au niveau mondial. Il est marqué par de nombreux conflits armés et politiques, par exemple, les deux guerres mondiales et les régimes totalitaires fascistes et communistes. Néanmoins, c'est une époque riche qui a fait avancer et évoluer le monde positivement dans de nombreux domaines, tel que les progrès sanitaires et la conquête des airs et de l'espace. Ce changement se retrouve également dans la littérature car de nouveaux mouvements littéraires apparaissent dont le Surréalisme. L'un des animateurs de ce tout nouveau mouvement est Louis Aragon. C'est un poète, romancier et journaliste français ayant écrit de multiples œuvres surréaliste incluant le roman Aurélien avec pour but de permettre à l'inconscient de s'exprimer librement, de lutter contre les idées reçues et de refuser la construction logique de l'esprit, et de ce fait, montrer une réalité englobant le rêve. En effet, l'incipit d'Aurélien, paru en 1944, nous informe du flottement de la pensée d'Aurélien, un jeune homme récemment démobilisé, exprimant une comparaison entre Bérénice Morel qu'il trouve laide et le personnage fictif imaginé par Jean Racine. Dans cet incipit, nous assistons à une remise en cause des codes romanesques traditionnels et également à une remise en cause stylistique.

 

Conclusion.

 

                Dans l'incipit d'Aurélien, on remarque une remise en cause des codes romanesques traditionnels, les axes de lecture habituels, où, quand et qui ne sont pas utilisés dans ce cas car il y a très peu d'éléments qui les caractérisent. En effet, nous n'avons pas beaucoup d'informations sur le lieu, le temps et le personnage. On sait seulement que le personnage principal exprime le fonctionnement réel de sa pensée en dénigrant tout en se moquant, sans retenue, des personnages fictifs de la pièce de Racine.Cette représentation du Surréalisme peut se retrouver chez André Breton, principal animateur et théoricien du Surréalisme, dans le récit Nadja car c'est un livre dans lequel Breton incite l'imagination à s'exprimer et à reprendre ses droits.

 

Nour T., 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir d’Elisabeth :

 

INTRODUCTION

 

        Le XXème siècle est une période riche en événements historiques qui ont profondément marqué la Terre, par exemple : les guerres mondiales, notamment la première. Après celle-ci, un nouveau mouvement reposé sur le refus de toute les constructions logiques de l’esprit se popularise. En effet, c’est le Surréalisme, un courant qui rassemble des artistes comme Louis Aragon, un des principaux fondateurs du Surréalisme. C’est un écrivain et poète français, dont les romans visent à exprimer les valeurs de l’irrationnel, du rêve, de l’absurde, du désir et des révoltes. L’incipit d’AURELIEN, publié en 1944, présente un homme montrant de l’indifférence mais aussi une obsession envers une femme qui se manifeste a travers l’absence de tout repère spatio-temporelle dans la narration. L’incipit remet alors en cause les codes romanesques traditionnels et les codes stylistiques.

 

 

CONCLUSION

 

         L’incipit d’AURELIEN ne respecte pas sa fonction informative, puisque le lecteur n’y trouve pas tous les éléments dont il a besoin pour entrer dans la fiction de ce roman. On remarque qu’il y a un problème d’imprécision à cause de l’écriture automatique qui consiste à écrire sous la dictée de l’inconscient ou du hasard des phrases que la raison n’aurait jamais produites. Même si l’incipit montre le contraire du coup de foudre, Aurélien tombera amoureux de Bénérice mais avec les circonstances de la guerre les deux s’éloigneront, leur amour ne cesse pas mais il ne peut pas exister. En 1940 il la retrouvera changée mais elle sera tuée par des Allemands quelques heures plus tard.

 

 

 Elisabeth, 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir d’Alicia T. :

 

Introduction :

Ø           Le XXème siècle est une période marqué par la domination planétaire du capitalisme; il s’agit aussi du siècle le plus meurtrier marqué par deux guerres mondiales dont  la première ayant été la plus traumatisante et la plus violente marqué par l’expérience des soldats dans les tranchés. Elle est aussi tumultueuse par le totalitarisme fasciste et communiste et par une décolonisation difficile. Le XXème siècle voit l’éclosion de mouvements littéraires comme le surréalisme ou le nouveau roman. Louis Aragon a fait partie du surréalisme mais s’en est éloigné suite à son engagement au Parti communiste. Il porte alors son écriture vers le réalisme socialiste. Dans Aurélien, publié en 1944, il renouvelle les codes romanesques. L’incipit du roman raconte la rencontre inhabituelle entre Aurélien et Bérénice qu’il ne trouve pas jolie. Avec cet incipit, l’écrivain remet en cause les codes traditionnels et stylistiques et on se demande comment est fait se renouvellement.

Conclusion :

Ø         L’incipit dAurélien de Louis Aragon ne répond pas au roman traditionnel. Il utilise un début paradoxal se qui ne répond pas aux attentes habituelles et trompe les lecteurs. Rien n’est certain, que ce soit sur le plan psychologique ou physique, des personnages, car du fait que la focalisation de cet incipit soit interne, le narrateur peut faire des erreurs. Cet incipit est tout le contraire de celui de La Cousine Bette qui est un roman traditionnel dont il annonce la suite, possède des axes différents avec de grande précision.

 

Alicia T. , 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir de Tom R. :

 

 

Introduction

        Le XXème siècle fut une époque riche en évènements ayant bouleversées la France, l’Europe et le Monde. Guerres mondiales, conquêtes des airs et de l'espace, armes de destruction massive, génocides, avancées techniques et évolution démographique, tout concourt à faire de ce siècle une période sans précédent dans l'histoire de l’humanité. Ce courant de modernisation se retrouve également dans la création de nouveaux mouvements artistiques. Dans la littérature, le surréalisme voit le jour. Il s’agit d’un mouvement littéraire et artistique fondé sur le rêve, l’imagination et l’exploration du non-figurable. Le surréalisme rassemble de nombreux artistes comme Louis Aragon, soucieux de permettre à l’inconscient de s’exprimer librement. Ecrivain français, soutenant l’idéologie communiste, Louis Aragon se fera connaitre pour ses convictions sur la remise en cause des codes et styles établis. L’incipit d’Aurélien, publié dès 1944, trouble le lecteur avec un début paradoxal et le contraire d’un coup de foudre, avec une description péjorative de Bérénice. Les personnages d’Aurélien et de Bérénice vaguement présentés si bien physiquement que moralement caractérisent le souhait de l’auteur de sortir du cadre traditionnel. Louis Aragon le démontre de manière évidente à travers son remaniement stylistique et la remise en cause des codes romanesques traditionnels.

Conclusion

      L’incipit d’Aurélien, est en désaccord total avec la littérature traditionnelle du XXème siècle, il a pour effet cependant, de surprendre le lecteur. L’incipit ne suit pas les codes habituels, le lecteur n’est pas pris en charge quant aux interrogations sur le lieu, le temps et le(s) personnage(s) typique(s) de la littérature surréaliste. De plus, le rôle commun d’un incipit dans le roman traditionnel est d’annoncer la suite de l’histoire. Ici, c’est le contraire, il va s’agir d’un roman d’amour mais rien ne l’annonce, le lecteur sera même confronté à l’inverse d’un coup de foudre. Cet incipit tout à fait original fera de ce texte une œuvre non pas décevante mais plutôt déceptive pour l’époque. Ce style d’écriture se retrouvera dans la suite du roman où Louis Aragon, là encore, ira à l’encontre des codes littéraires et explorera l’inconscient et les songes des personnages.

 

Tom R. , 2nde section internationale, novembre 2018.

***

Devoir de Nejmedine M. : 

         Le XXe siècle est la période du renouvellement de l’art, de la littérature et du roman. Le surréalisme, qui est un mouvement artistique et littéraire apparu pendant cette période, est une conséquence de la première guerre mondiale (1914-1918). Il aborde l’imaginaire et le rêve tout en révélant le fonctionnement réel de la pensée. Louis ARAGON, écrivain poète et romancier français, est l’un des principaux auteurs de ce mouvement. Son roman Aurélien, dont l’intrigue se passe dans les années 20, décrit le grand amour entre Aurélien, hanté par ses souvenirs de la guerre, et Bérénice, femme mariée de passage à Paris. C’est d’ailleurs dans l’incipit que se déroule la rencontre : à première vue il la trouve laide et la compare avec le personnage de Bérénice de la tragédie de Racine. On peut alors s’interroger sur cet incipit inhabituel où l’auteur remet en cause les codes romanesques traditionnels et stylistiques.

 

 

       Dans son mouvement surréaliste, l’incipit d’Aurélien, contrairement aux œuvres réalistes, comme par exemple La cousine Bette de Balzac, ne répond pas aux questions : Qui ? Où ? Quand ? Ce roman laisse le lecteur dans ses interrogations. Très peu d’informations sont données concernant la mise en place de l’histoire(les personnages, le décors et la situation). L’incipit perd donc sa fonction informative. Il repose sur la remise en question des codes romanesques : ce qui ouvre la voix à de nouveaux romans comme le roman de Marguerite DURAS, Le ravissement de Lol V.Stein.

 

 

 

 
Nejmedine. , 2nde section internationale, décembre 2018.

 


Date de création : 18/11/2018 @ 18:31
Dernière modification : 06/12/2018 @ 16:56
Catégorie : Copies d'élèves 2018/2019
Page lue 25 fois


^ Haut ^