Texte à méditer :  

LE SITE DE LETTRES DU CIV

 

    c


Enseignement à distance

Fermer 1ère spécialité CAV

Fermer Cours de 1ère FLS

Fermer Cours de français 2nde 1

Fermer Cours de français 2nde 12

Fermer Lectures conseillées

Fermer Petite bibliothèque personnelle (hors grands classiques)

Fermer Ressources numériques

Productions d'élèves

Fermer Aventures fabuleuses de la Méditerranée

Fermer Chevaliers dans la bataille

Fermer Chevaliers et dragons

Fermer Contes de la rue Mistral

Fermer Contes à dormir debout

Fermer Copies d'élèves (2005/2006)

Fermer Copies d'élèves (2006/2007)

Fermer Copies d'élèves (2007/2008)

Fermer Copies d'élèves 2008/2009

Fermer Copies d'élèves 2009/2010

Fermer Copies d'élèves 2010/2011

Fermer Copies d'élèves 2011/2012

Fermer Copies d'élèves 2012/2013

Fermer Copies d'élèves 2013/2014

Fermer Copies d'élèves 2014/2015

Fermer Copies d'élèves 2015/2016

Fermer Copies d'élèves 2016/2017

Fermer Copies d'élèves 2017/2018

Fermer Copies d'élèves 2018/2019

Fermer Copies d'élèves 2019/2020

Fermer Histoires d'Ulysse

Fermer Préparation (2006/2007)

Fermer Préparations (2007/2008)

Fermer Préparations 2008/2009

Fermer Préparations 2009/2010.

Fermer Préparations 2010/2011

Fermer Préparations 2011/2012

Fermer Préparations 2012/2013

Webmaster - Infos
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Retour

retour.gif

Copies d'élèves 2019/2020 - 2nde 12 : introduction et conclusion rédigées

DM : rédiger l’introduction et la conclusion de l’explication de texte du poème suivant.

 

Analyse de texte : Pierre de Ronsard, Quand vous serez bien vieille in Sonnets pour Hélène, 1578.

RONSARD, auteur humaniste et membre de la Pléiade, a composé de nombreux poèmes pour Hélène de Surgères, dont il était amoureux. La jeune femme est donc à la fois inspiratrice et destinataire de ses poèmes.

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise auprès du feu, dévidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant :
Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle.

Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle,
Déjà sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s’aille réveillant,
Bénissant votre nom de louange immortelle.

Je serai sous la terre et fantôme sans os :
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et votre fier dédain.
Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain :
Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.

 

Devoir d’Aline P. :

 

Introduction :

 

Au XVIe siècle, l'Humanisme se développe. Le mouvement littéraire vise à redécouvrir les textes antiques, avec un intérêt pour la beauté humaine et la connaissance. Par exemple, La Pléiade est un groupe de sept poètes humanistes cherchant à rendre plus fréquent l'usage du Français en poésie. Pierre De Ronsard, cocréateur de La Pléiade avec Joachim Du Bellay, écrit ses Sonnets Pour Hélène pour tenter de gagner l'amour de la femme qu'il courtise, sans grand succès. Malgré le thème abondamment traité d'une telle œuvre, Ronsard pose un argument original dans Quand vous serez bien vieille pour lui faire accepter ses avances, en évoquant un futur où il serait mort, Hélène regrettant alors de ne pas avoir été séduite. Dans ce poème, la fuite du temps est destructrice ; elle a un effet ravageur et irréversible sur le futur de la dame, qui se lamenterait, selon Ronsard, de ne pas avoir fait le bon choix.

 

Conclusion :

 

Dans Quand vous serez bien vieille, Ronsard, frustré d'être souvent éconduit par Hélène, imagine un futur où sa bien-aimée aurait perdu sa jeunesse et sa beauté à cause du passage du temps. Il espère que la description péjorative de sa vie sans lui évoquera de la crainte chez elle et la conduira délicatement vers le bon choix. La femme aimée sera ainsi désacralisée plusieurs siècles plus tard, de nombreux auteurs cherchant à subvertir la façon courante d'écrire la Femme, comme chez Rimbaud et sa Vénus Anadyomène, avec une description bien plus repoussante cependant.

 

 

Aline P., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir de Valentina M. :

 

INTRODUCTION :

 

Au XVIème siècle, l’Humanisme est un grand mouvement de pensée de la Renaissance.  Né en Italie, il se répand dans toute l’Europe pour influencer artistes, écrivains et scientifiques.  Il place l’être humain et les valeurs humaines au centre de la pensée et se caractérise par un retour aux textes antiques.  Pierre de Ronsard est le chef de file du groupe de poètes, La Pléiade, qu’il créa avec son ami Joachim du Bellay.  La Pleiade se caractérise par sa défense de l’usage du français en poésie et son admiration pour la littérature antique.  Poète officiel de la cour de Charles IX, Ronsard écrit le recueil de poèmes « Sonnets pour Hélène » pour courtiser Hélène de Surgères.  Le sonnet intitulé « Quand vous serez bien vieille » in « Sonnets pour Hélène » est un poème écrit dans l’intention de séduire cette jeune femme, dans lequel Ronsard l’incite à profiter de la vie avant qu’il ne soit trop tard.  Dans ce poème, il évoque la fuite du temps qui cause la décrépitude de la vieillesse et le regret qu’Hélène aura de ne pas avoir joui du moment présent.

 

 

CONCLUSION :

 

Dans « Quand vous serez bien vieille », il est donc clair que ne pas jouir du moment présent, en cédant aux avances du poète, sera la source d’un regret futur pour Hélène de Surgères, selon Ronsard.  En effet, Ronsard présente les ravages qu’entraîne la fuite du temps à savoir, chagrin et vieillesse. Le temps passe et emporte avec lui la jeunesse et les opportunités de se réjouir. Ce poème est aussi comparable à certaines œuvres de Joachim du Bellay, notamment le poème « Heureux qui comme Ulysse » dans « Les Regrets », qui évoque le passage du temps destructeur, ainsi que son mal du pays, après avoir été déçu de son voyage en Italie.

 

Valentina M., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

***

 

Devoir de Clara :

 

Introduction :

   Le XVIème siècle est marqué par l’accroissement de la Renaissance, et verra naître, entre autres, l’Humanisme, le mouvement littéraire de pensée européen pendant la Renaissance, qui se caractérise par la foi en l'homme, par l’intérêt pour toutes les formes de la compréhension et par l’exploration de la littérature de l’Antiquité. Pierre de Ronsard, auteur de ce mouvement littéraire et membre de la Pléiade, est connu par-dessus tout pour sa poésie amoureuse, dont fait partie le recueil Sonnets Pour Hélène, où le poète tente de séduire cette jeune femme nommée Hélène. Sa stratégie de séduction est frappante dans Quand vous serez bien vieille, un sonnet en alexandrins rassemblé en quatre strophes, où le poète s’attarde sur la description de la vieillesse d’Hélène. Cependant, De Ronsard exprime sa femme aimée en fin de vie, et a une vision cruelle de son avenir si elle refuse les avances du séducteur, en montrant donc la rapidité et la fuite du temps.

 

Conclusion :

   Dans Quand vous serez bien vieille, Pierre De Ronsard veut conquérir la jeune Hélène, tout en lui peignant les conséquences de sa vieillesse au cours du temps, au cas où Hélène refuse aux avances de Ronsard qui montre aussi son orgueil à travers le poème, et qu’elle le regrette. Ce poème est comme une incitation à profiter de l’instant présent, dont l’origine en latin est « carpe diem », ce qui entraîne l’apparition d’une morale, qu’on peut apercevoir à travers le poème.

 

Clara, 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir d’Eliott P. :

 

 

Introduction

             Le milieu du XVIème siècle a été marqué par ses remises en question religieuses avec la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb et la création du protestantisme de Martin Luther. Ces troubles religieux sont en partie la cause de l’Humanisme. Ce mouvement littéraire met en avant l’homme, les artistes osent le peindre et le sculpter nu, comme par exemple la naissance de Vénus de Botticelli. Sonnets pour Hélène paru en 1578 illustre fabuleusement les principes du Romantisme. Le poète réputé, Pierre de Ronsard dédie ce recueil pour séduire Hélène, une jeune femme séparée de plusieurs dizaines d’années avec l’écrivain. Le recueil compte cent onze sonnets mais un surpasse tous les autres. « Quand vous serez bien vieille » conte la veillée d’Hélène, une veillée qui aux premiers abords semble ordinaire. Hélène lisant les anciennes œuvres de Ronsard impressionne ses domestiques et regrette de n’avoir accepter les avances du créateur de « Sonnets pour Hélène ». Dans le formidable sonnet dédié à Hélène comment est-ce-que Pierre de Ronsard utilise la valeur destructrice du temps pour convaincre Hélène de l’aimer ?

 

Conclusion

            Quand vous serez bien vieille empresse Hélène à aimer. Le sonnet reflète le désire de Ronsard pour Hélène. De plus, il illustre un futur déchiré par le temps qui remplirait la belle de grands regrets dans l’éventualité où elle n’aurait pas accepté la flamme du renommé romantique. Réputé pour l’amour et du développement des sentiments amoureux, le Romantisme verra le jour au XIX siècle. Opposé au Classicisme, le Romantisme préfère les sentiments à la raison. L’expression de l’amour ne s’étend pas que sure le Romantisme, Victor Hugo Maître du Symbolisme compose lui aussi des poèmes d’amour tels que A la belle impérieuse ou bien A une jeune fille.

 

 

 

Eliott P., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir de Joanna F. :

 

Introduction :

 

        L’Humanisme, mouvement marquant un renouveau intellectuel et artistique dont le but est de placer l’humanité au centre de la réflexion afin de la rendre meilleure, voit le jour au XVIème siècle. Pierre de Ronsard incarne parfaitement ce mouvement, déjà renommé pour sa poésie amoureuse, il est membre fondateur de la Pléiade : groupe illustre dont l’ambition est de renouveler la langue française. Publié en 1578, son poème « Quand vous serez bien vieille » extrait du recueil Sonnet pour Hélène, s’adresse à une jeune femme prénommée Hélène, qu’il tente de séduire alors qu’elle le dédaigne. Ce sonnet, écrit en alexandrins, dresse le tableau peu flatteur d’une vieillesse flétrie et solitaire : celle qui attend Hélène si elle ne cède pas à ses avances. Par ce portrait cruel et sombre, il veut que sa cour amoureuse fasse réagir celle qu’il convoite. Hélène devient son interlocutrice, à qui il rend hommage du temps de sa jeunesse. Déjà connu, Ronsard restera dans la mémoire d’Hélène bien après sa mort et grâce à l’hommage poétique qu’il lui rend dans ce poème, elle-même passera à la postérité. Le poète est omniprésent dans le sonnet. Cela souligne la conscience aigüe qu’il a du rôle de la poésie de son temps et de son propre rôle d’écrivain poète. Par cette invitation à l’amour, il célèbre la poésie qui détient, entre autre, le pouvoir de rendre connu et immortel. Ronsard choisit donc une stratégie de séduction paradoxale et peu commune pour inciter Hélène à considérer son inclinaison amoureuse. Il reprend à son compte une morale épicurienne ; celle de la fuite du temps et de la nécessité de profiter de l’instant présent.

 

 

Conclusion :

 

        Dans ce sonnet « Quand vous serez bien vieille », extrait de Sonnet pour Hélène, Ronsard utilise un procédé de séduction peu commun. Il fait l’éloge de l’amour ainsi que sa propre éloge y compris jusque dans la mort et promet un avenir sombre, cruel et solitaire pour sa bien-aimée si celle-ci persiste à l’ignorer et à ne pas l’aimer. Il souhaite la convaincre de profiter de l’instant présent en sa compagnie. Il insiste sur le caractère éphémère de la vie et de la beauté qui se flétrit comme le font les roses d’où selon la morale épicurienne, l’urgence à profiter du moment présent. C’est dans un autre de ses poèmes « Mignonne, allons voir si la Rose », qu’il décrit à nouveau le plaisir de l’instant présent dans le but de séduire son héroïne, qui comme la rose, se flétrira et mourra. Il ne sera plus temps alors de penser à l’amour et de profiter de la vie. Ce sonnet est un véritable hymne à l’amour, à la jeunesse et à l’importance de saisir l’instant car on ne peut pas arrêter le temps qui inexorablement nous engloutit.

 

Joanna F.., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir de Valentina L. :

 

 

INTRODUCTION :

       Le XVI° siècle est marqué par la transition entre le Moyen-Age et la Renaissance et des découvertes scientifiques telles que l’héliocentrisme. Un des mouvements littéraires qui apparait pendant ce siècle est l’Humanisme. Ce mouvement littéraire veut mettre en valeur l’esprit humain et valoriser ses qualités tout en revenant aux sources gréco-latines et en voulant imiter les poètes antiques. Pierre Ronsard, poète issu de ce mouvement, s’adresse à Hélène, la femme qu’il aime, dans le recueil Sonnets pour Hélène, publié en 1578, où il essaie de la séduire. Nous pouvons le remarquer dans le sonnet en alexandrins « Quand vous serez bien vieille ». En effet, le poète fait une description de sa bien aimée d’une manière peu élogieuse en l’imaginant vieille et regrettant sa beauté passée. Avec ce poème, Ronsard veut qu’Hélène se rende compte des conséquences si elle refuse ses avances. Pour cela, il utilise notamment la fuite du temps qui revêt une valeur destructrice.

 

CONCLUSION :

           En conclusion, Ronsard tente de séduire Hélène grâce à la fuite du temps. En effet, d’une manière un peu narcissique, il lui affirme que sans lui son futur sera rempli de désespoir et de regrets, et qu’il faut donc qu’elle profite de sa vie à ses côtés. Nous pouvons voir aussi dans un autre de ses poèmes, « Mignonne, allons voir si la rose », extrait des Odes, où aussi ici il s’adresse à une femme en la comparant à une fleur qui fane, métaphore de la vieillesse.

 

 

 

Valentina L., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir de Tom-Olivier :

 

          

            Au XVIème siècle, un nouveau mouvement littéraire fait son apparition. L’humanisme, est caractérisé par sa foi en l'homme, par l'intérêt pour toutes les formes de la connaissance et par la redécouverte de la littérature de l’Antiquité. Ce siècle est marqué par un renouveau intellectuel et artistique en Europe, à la suite de l'extension de l’Humanisme. Dans Sonnets pour Hélène, Pierre de Ronsard évoque un amour platonique pour une belle qui reste indifférente.Ce recueil est une commande de la reine Catherine de Médicis pour sa protégée et fille d'honneur, Hélène de Fonsèque afin de la consoler de la perte de son amant à la guerre. Dans « quand vous serez bien vieille » , Ronsard s’évertue à séduire Hélène. Si cette dernière ne cède pas à ses avances, elle sera contrainte à vivre comme une vieille femme solitaire. Une femme qui n’aura donc jamais connu le véritable amour. Ronsard a rédigé ces deux quatrains et deux tercets en alexandrin. Cela évoque mieux la valeur durative du temps. L’auteur fait aussi référence à la mort qui les rattrapes et à l’idée de fuite du temps qui a une conséquence destructrice.

 

                                                             

 

            Dans le poème « Quand vous serez bien vieille », Pierre de Ronsard s’efforce de flatter Hélène, tout en lui décrivant un tableau de la vieillesse solitaire qui l’attend si elle ne succombe pas à ses avances. L’auteur se valorise pour prouver à sa dulcinée qu’il serait l’homme idéal. La fuite du temps est un thème récurrent dans la poésie lyrique et amoureuse. L'amour est thème typique de l’humanisme, tout comme la passion et la nostalgie. Louis Aragon aurait pu conclure par ces vers « La vie est un étrange et douloureux divorce. Il n'y a pas d'amour heureux »

 

 

Tom-Olivier, 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir de William F. :

 

                        Le XVIème, siècle de la Renaissance, est une période qui met l’Homme au centre des arts, en littérature, sculpture et en peinture. L’Humanisme de la Renaissance, comme son nom l’indique, fait renaitre des pensées antiques centrées sur l’Homme. On y trouve des idées optimistes, présentant un Homme idéalisé, mis en valeur avec des allusions à des créatures ou personnages mythiques. Dans Sonnets pour Hélène, publié en 1578, Pierre de Ronsard, auteur humaniste et membre d’un groupe de poètes s’appelant la Pléiade, s’adresse à Hélène de Surgères, la femme qu’il aime. Il écrit pour elle un sonnet : « Quand vous serez bien vieille » où il l’incite à l’aimer en retour. Néanmoins, il se glorifie et joue sur une fierté future d’Hélène vis-à-vis de son amour. Il fait référence à la mort qui les rattrape et à la fuite du temps destructrice qui mènera à la nostalgie chez la femme qu’il aime.

 

                        Dans le poème « Quand vous serez bien vieille », Pierre de Ronsard se flatte et se met en valeur face à Hélène à travers ses mots. Il valorise son amour et appelle aux regrets et à la nostalgie. En quelque sorte, il avertit Hélène et lui conseille de l’aimer réciproquement avant que la mort de Ronsard ne la rattrape. L’amour est un thème qui commence à apparaitre dans l’Humanisme, thème annonciateur des Romantiques (XIXème siècle) ; qui mettent en avant la passion plutôt que la raison. Ce poème insiste aussi sur la fuite du temps, ennemie de la vie, thème repris par de nombreux auteurs. Notamment Du Bellay, ami de Ronsard, dans son recueil Les Regrets, où il est nostalgique de son foyer pendant un voyage en Italie. Plus tard, ces thèmes émotionnels seront remplacés par l’exagération et l’ostentation avec le mouvement Baroque.

 

 

William F., 2nde section internationale, décembre 2019.

 

 

***

 

Devoir d’Amy J. :

 

 

Introduction :

Le XVIème siècle est marqué par un renouveau intellectuel et artistique en Europe, à la suite de l'extension de la Renaissance et des Grandes découvertes. La Pléiade est un groupe de sept poètes de ce siècle qui constituent leur propre mouvement littéraire. Ce dernier a pour but de valoriser la langue française tout en s'inspirant des mythologies et des littératures antiques. Pierre de Ronsard, chef de file du groupe, est connu par-dessus tout pour sa poésie amoureuse, dont fait partie le recueil Sonnets pour Hélène, œuvre s’adressant à Hélène de Surgères et paru en 1578. Dans le poème Quand vous serez bien vieille, extrait du recueil, l'auteur exprime son amour pour Hélène en utilisant les principaux thèmes de la poésie élégiaque que sont l'amour, la mort et la fuite du temps qui font référence au topos du Carpe diem. Ce sonnet présente ainsi un tableau nostalgique et réaliste de la vieillesse tout en étant une déclaration d’amour originale. Il constitue également une célébration de la poésie.

 

Conclusion :

         Ce poème peut faire penser à une fable en raison des allusions à la mythologie et à la présence d’une morale. Il s’agit donc bien d’inscrire le sonnet dans un héritage littéraire. La déclaration d’amour est un peu particulière dans la mesure où elle se fait sur le mode négatif du regret et prépare la chute finale : il faut profiter de la vie. Pour Ronsard, seule l’écriture poétique permet de garder le souvenir et d’immortaliser l’amour. Il exprime donc une autre vision de l’amour, commune à d’autres poètes de son temps, et de plus tard encore. De fait, au XIXème siècle, longtemps après Ronsard, le symboliste Baudelaire dans son texte intitulé « A une passante », extrait de son célèbre recueil Les Fleurs du Mal, a traité selon les mêmes standards un amour hypothétique, qui n’a pas eu le temps d’exister.

 

 

 

Amy J., 2nde section internationale, décembre 2019.

 


Date de création : 08/12/2019 @ 18:22
Dernière modification : 08/12/2019 @ 18:22
Catégorie : Copies d'élèves 2019/2020
Page lue 134 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^