Texte à méditer :  

LE SITE DE LETTRES DU CIV

 

    c


Enseignement à distance

Fermer 1ère spécialité CAV

Fermer Cours de 1ère FLS

Fermer Cours de français 2nde 1

Fermer Cours de français 2nde 12

Fermer Lectures conseillées

Fermer Petite bibliothèque personnelle (hors grands classiques)

Fermer Ressources numériques

Productions d'élèves

Fermer Aventures fabuleuses de la Méditerranée

Fermer Chevaliers dans la bataille

Fermer Chevaliers et dragons

Fermer Contes de la rue Mistral

Fermer Contes à dormir debout

Fermer Copies d'élèves (2005/2006)

Fermer Copies d'élèves (2006/2007)

Fermer Copies d'élèves (2007/2008)

Fermer Copies d'élèves 2008/2009

Fermer Copies d'élèves 2009/2010

Fermer Copies d'élèves 2010/2011

Fermer Copies d'élèves 2011/2012

Fermer Copies d'élèves 2012/2013

Fermer Copies d'élèves 2013/2014

Fermer Copies d'élèves 2014/2015

Fermer Copies d'élèves 2015/2016

Fermer Copies d'élèves 2016/2017

Fermer Copies d'élèves 2017/2018

Fermer Copies d'élèves 2018/2019

Fermer Copies d'élèves 2019/2020

Fermer Histoires d'Ulysse

Fermer Préparation (2006/2007)

Fermer Préparations (2007/2008)

Fermer Préparations 2008/2009

Fermer Préparations 2009/2010.

Fermer Préparations 2010/2011

Fermer Préparations 2011/2012

Fermer Préparations 2012/2013

Webmaster - Infos
Recherche



Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Connexion

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre mot de passe :


 Nombre de membres 2 membres


Connectés :

( personne )

Webmaster - Infos
Retour

retour.gif

Cours de 1ère FLS - Cours du vendredi 20 mars

1ère FLS

Séquence n°5 

 

Œuvre intégrale n°3 : Phèdre (1677) de RACINE

 

Problématique : de quelle manière Phèdre incarne-t-elle le déchirement tragique ?

 

Lecture transversale n°1

 

 

ANALYSE DE LA MISE EN SCENE DE PHEDRE PAR P. CHEREAU (2003)

 

 

Enregistrée en avril 2003 à l’Odéon-Théâtre de l’Europe aux Ateliers Berthier.

Avec Dominique Blanc (Phèdre), Éric Ruf (Hippolyte), Pascal Greggory (Thésée), Michel Duchaussoy (Théramène), Christiane Cohendy (Œnone), Marina Hands (Aricie), Nathalie Bécue (Panope), Agnès Sourdillon (Ismène).

 

 

I)                   UNE MISE EN SCENE PROCHE DU SPECTATEUR

 

Quels procédés (dans le déplacement des personnages, dans le décor et dans la diction) permettent de créer une intimité avec le spectateur ?

Voir la scène d’exposition en cliquant ici.


- Loin de l’hiératisme (1) figé de la tragédie antique et loin de la pompe (2) solennelle du XVIIème siècle, cette mise en scène s’attache à rendre les personnages très proches du public : volonté de réduire la distance avec le spectateur

Ex : Dès la scène d’exposition. Théramène et Hippolyte surgissent au milieu du public et éteignent les conversations. Leur irruption dans un clair-obscur estompe encore davantage la rupture entre le hors-scène et le spectacle. Hippolyte conte les exploits glorieux de son père qui ont bercé son enfance, assis sur une des marches des travées de la salle du théâtre.

 

- Le dispositif bifrontal crée une sorte de huis clos oppressant qui permet à chacun de voir autant que d’entendre l’affrontement des personnages prisonniers dans l’arène.

 

- Aussi, l’abandon du quatrième mur invisible de la salle à l’italienne impose aux interprètes une tout autre scénographie : les corps se meuvent (3) sans plus veiller à être face aux spectateurs et offrent des points de vue multiples en parcourant de manière horizontale différents espaces délimités par les éclairages.


- Enfin, la scansion (4) de l’alexandrin chère aux puristes est abandonnée au profit d’une diction plus naturelle. Les hémistiches s’enchaînent sans césure et les modalités exclamatives ou interrogatives retrouvent leur intonation spontanée.

Chéreau s’est d’ailleurs expliqué à plusieurs reprises sur ce sujet : « Je suis archi contre le fait de faire entendre un arrêt à l’hémistiche, au bout de la sixième syllabe. Et je suis archi contre un arrêt à chaque vers. Par exemple, pour les fameux vers d’Œnone : "Vous le craignez. Osez l’accuser la première/Du crime dont il vous veut charger aujourd’hui", on ne comprend pas si on s’arrête à la rime. Mais si on ne s’arrête pas, j’entends le projet monstrueux. » Il s’agit donc bien d’« entendre » des paroles débarrassées de l’opacité rugueuse de la métrique.
 

→ On peut opposer cette volonté de créer une intimité avec le public à la célèbre Phèdre de Vitez (1975) au théâtre d’Ivry. En effet, cette mise en scène accusait au contraire la distance par le recours systématique à l’artifice, par la restitution de l’univers du Grand Siècle dans le choix des costumes et du décor.

Lexique :

1.      Hiératisme : désigne une attitude raide, figée.

2.      Pompe : aspect solennel, très cérémonieux.

3.      Se meuvent : bougent.

4.      Scansion : scander = dire en mettant le ton, répéter avec force.


Date de création : 20/03/2020 @ 11:12
Dernière modification : 20/03/2020 @ 11:12
Catégorie : Cours de 1ère FLS
Page lue 13 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article


^ Haut ^